CADRE DE VIE

 .

Les espaces naturels

La Trinité est composée de plus de 78 % d’espaces naturels dont le Parc départemental de la Grande Corniche, le Plateau Tercier, le Plateau de la Justice, les Corniches de la Riviera référencées site Natura 2000 qui a pour objectif de maintenir une diversité biologique des milieux en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales qui s’y rattachent.

 

Débroussaillement

Le territoire de La Trinité est très sensible aux incendies de forêts.

Débroussailler pour préserver la nature et ses biens.

Riche d’une couverture forestière et exposé à la sécheresse estivale, la Commune a trop souvent connu des incendies aux conséquences dramatiques pour la nature et pour les hommes.

Parallèlement à la vigilance exercée par les services spécialisés, la mobilisation de tous les citoyens est indispensable pour limiter les risques d’incendies, réduire les interventions des pompiers et préserver le patrimoine naturel.

Le débroussaillement constitue l’élément majeur de la prévention des incendies. Rendu obligatoire par la loi dans un rayon de 50 mètres autour de sa maison, ce geste simple permet de protéger son jardin, son habitation, ses biens et ceux de son voisinage.

 

 

Débroussailler, c’est une nécessité.  

  • Débroussailler, c’est d’abord se protéger, protéger sa maison, son terrain et ses biens.
  • Débroussailler, c’est limiter la propagation du feu, diminuer son intensité.
  • Débroussailler, c’est aussi protéger la forêt et faciliter le travail des Sapeurs-Pompiers.

 

 

débroussailler La Trinité

Débroussailler, c’est une obligation.

Le Code Forestier impose le débroussaillement de la totalité des terrains situés en zone urbaine ou dans les lotissements, qu’ils soient bâtis ou pas.

Dans le département des Alpes-Maritimes, l’arrêté préfectoral du 10 juin 2014 oblige chaque propriétaire d’habitation à débroussailler à 50 mètres de son habitation et à 10 mètres de part et d’autre des voies privées y donnant accès, y compris sur les propriétés voisines si nécessaires.

Si vous êtes concernés par cette obligation (article L. 134-6) et que vous ne l’appliquez pas, la commune, après vous avoir mis en demeure, procédera au débroussaillement d’office. La prestation ainsi effectuée, vous sera directement facturée.

 

 

Quand débroussailler ?  

Le débroussaillement doit être effectué de préférence avant le 1er juin et au plus tard avant le 1er juillet, dernier délai réglementaire.

 

Les sanctions :

Si vous ne respectez pas l’arrêté préfectoral du 10 juin 2014 portant obligation de débroussaillement autour de l’habitation, vous vous exposez notamment à une amende de 30 €/m2 (articles L. 135-2 et L. 163-5 du code forestier) et à des poursuites judiciaires.

 

En cas d’incendie :

Appelez le 18 depuis un poste fixe, ou le 112 depuis un portable et restez calme.

  • Donnez votre nom et votre adresse précise, le quartier ou le lieu-dit du départ du feu.
  • Indiquez le meilleur itinéraire pour y parvenir au plus vite.
  • Précisez :

– la couleur de la fumée,

– le type de végétation qui est en train de brûler et l’importance du sinistre,

– votre numéro de téléphone pour que les Sapeurs-Pompiers puissent vous rappeler s’ils ont besoin d’un complément d’information.

Ne raccrochez pas avant d’avoir fourni tous ces renseignements et restez sur place jusqu’à l’arrivée des secours.

 

Adresses utiles

Service Départemental d’Incendie et de Secours

Adresse: 140, avenue Maréchal de Lattre de Tassigny

B.P. 99 06271 Villeneuve-Loubet cedex

 

Direction Départementale des Territoires et de la Mer

Adresse : B.P. 3003 06201

Nice cedex 3

Tél. : 04.93.72.72.72

 

Office national des forêts (O.N.F.)

Adresse : 62, route de Grenoble

B.P. 3286 06205 Nice cedex 3

Tél. : 04.93.18.51.51

 

 

Emploi du feu  

Les dispositions générales applicables dans le département pour l’emploi du feu ont été redéfinies par arrêté préfectoral du 10 juin 2014.

Trois périodes sont définies :

– une période rouge constituée d’une période fixe du 1 juillet au 30 septembre, et de périodes mobiles qui peuvent être édictées par arrêté préfectoral spécifique en fonction de conditions météorologiques exceptionnelles,

– une période orange du 1er février au 31 mars,

– une période verte qui couvre le reste de l’année. Vous trouverez ci-joint une synthèse des principales dispositions concernant la réglementation de l’emploi du feu et du brûlage dans le département des Alpes-Maritimes :

 

Tableau de synthèse

 

Arrêté préfectoral 2014

 

• Complément concernant le brûlage des déchets verts (La déchetterie accepte les déchets verts sans limitation de poids)

 

Dépliant relatif au brûlage des déchets verts

 

Les sentiers de randonnées

Des itinéraires pédestres ont été définis pour permettre aux amateurs de marche de découvrir les différents panoramas visuels offerts par la commune : carte chemin-faisant.

 

Animaux

 

Les chats

Une politique de stérilisation des chats errants a été mise en place sur la commune. A ce propos, vous pouvez joindre le Service Environnement au : 04 93 27 64 00

 

Le pigeonnier

Depuis son installation au cimetière du centre-ville, près de la serre municipale, le pigeonnier a vu migrer de nombreuses familles d’oiseaux. Aujourd’hui, on estime qu’environ une cinquantaine de pigeons y nichent. En retirant les œufs du pigeonnier, la reproduction a été régulée.

 

Chien dangereux

La loi du 6 janvier 1999 classe les chiens susceptibles d’être dangereux en deux catégories :

– 1re catégorie : les chiens d’attaque, non inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère de l’Agriculture et assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de races : Staffordshire terrier et American Staffordshire terrier (ces deux types de chiens sont communément appelés « pit-bulls ») ; Mastiff, communément appelés » boer-bulls » ; Tosa. Documents à fournir : la déclaration en mairie, le récépissé de la déclaration et la notice à l’usage des propriétaires.

http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Mes-formulaires/Chiens-dangereux

 

– 2e catégorie : les chiens considérés de garde et de défense, inscrits au livre généalogique reconnu par le ministère de l’Agriculture : les chiens de race Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier, Rottweiler, Tosa et les chiens ressemblant aux Rottweiler, qui ne sont pas inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministre de l’agriculture. Attention : la 2ème catégorie n’inclut pas les Staffordshire Bull Terriers, race plus petite et sans dangerosité avérée. Documents à fournir : la déclaration en mairie, le récépissé de la déclaration et la notice à l’usage des propriétaires.

 

http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Mes-formulaires/Chiens-dangereux    

 

Cadre de vie la Trinité      

 

Chenilles urticantes

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin, dont les poils se détachent très facilement lors d’un contact ou sous l’effet du vent, présentent des propriétés urticantes. La vigilance est donc de mise, en évitant tout contact avec les chenilles, leur nid et les zones potentiellement infestées. En PACA, on retrouve essentiellement la chenille processionnaire du pin.

Quels sont les risques pour la santé ? L’exposition aux poils urticants des chenilles processionnaires peut provoquer des effets au niveau des yeux (conjonctivite), au niveau de la peau (démangeaisons, rougeurs) et au niveau des voies respiratoires (gêne voire asthme dans les cas les plus graves). Dans le cas où un enfant en bas âge aurait porté une chenille à la bouche, il est important de consulter immédiatement le service des urgences.

 

Comment se prémunir ?

L’ARS Paca recommande au public :

– D’éviter la fréquentation des zones à proximité des pins infestés, de porter des vêtements couvrants si l’on se rend malgré tout dans ces zones.

– De ne pas manipuler les chenilles et les nids. – De ne jamais balayer une procession de chenilles afin d’éviter de créer un nuage de poils urticants qui pourrait provoquer une atteinte cutanée, oculaire et respiratoire.

– D’éviter de se frotter les yeux en cas d’exposition. – De ne pas faire sécher le linge à l’extérieur près des pins par grand vent.

– De prendre toutes les mesures de précaution pour éviter le contact avec les poils urticants déposés en particulier sur les pelouses, d’éviter de tondre les pelouses sous les arbres infestés.

En cas de contact, les poils urticants se fixant sur les cheveux et les vêtements, il est recommandé de :

– prendre une douche tiède avec lavage soigneux des cheveux au shampoing,

– changer de vêtements et laver les vêtements contaminés au-dessus de 60°C. Il existe un risque de contamination humaine en manipulant les animaux.

A noter que les mésanges sont friandes de ces chenilles (notamment la mésange huppée). La mise en place de nichoirs ne peut qu’inviter ces petits volatiles à se sédentariser dans les propriétés où ils trouvent le gîte et le couvert.

 

Moustique tigre

Bien que nuisants, tous les moustiques ne transmettent pas de maladies.

Aedes albopictus, est un moustique tropical plus connu sous le nom de « moustique tigre » qui peut transmettre le chikungunya et la dengue. Il est présent sur l’ensemble de notre région.

 

La lutte contre la prolifération du moustique tigre est l’affaire de tous.

Le moustique tigre est fortement affilié à l’homme et il vit au plus près de chez nous. Il se déplace peu. C’est donc à chacun de nous d’être vigilants :

il faut détruire les larves, pour éviter qu’il se reproduise.

Pour cela supprimer les eaux stagnantes sur les terrasses et dans les jardins (soucoupes des pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues, pneus usagés, etc.) ;

les personnes se rendant dans des pays où le chikungunya ou la dengue est présent doivent se protéger des piqûres de moustiques, dans ces pays mais également à leur retour s’ils résident dans le sud de la France.

 

 

Devenez acteur de la surveillance !

 

Vous pensez avoir observé un moustique tigre? Vous souhaitez le signaler ?

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s’agit d’une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

 

Pour vous informer et/ou signaler la présence d’un moustique tigre connectez-vous le site Internet :

http://www.signalement-moustique.fr

Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique, et tous les moustiques ne sont pas des moustiques tigres!

A noter : Pour pouvoir signaler la présence d’un moustique tigre aux autorités sanitaires, il faut que vous disposiez d’une photo d’un moustique tigre ou d’un moustique dans un état permettant son identification. Aucune identification ne sera possible si vous ne disposez pas de l’un ou de l’autre.

 

Tigres du platane

Inoffensif pour l’homme, le tigre du platane est un insecte qui prolifère dans les arbres. D’importantes colonies ont pris possession des platanes et agissent très vite : les dégâts se manifestent par une décoloration blanchâtre de la face supérieure des feuilles qui jaunissent avant de tomber. Affaiblis, les arbres deviennent plus vulnérables aux attaques des maladies cryptogamiques telles que le Mildiou ou l’Oidium. De nombreuses communes ont renoncé à l’emploi de produits chimiques pour lutter contre la prolifération de l’insecte au profit d’une solution naturelle largement mise en avant à La Trinité dans le cadre de la Journée Mondiale de l’environnement : le chrysope, un insecte prédateur du tigre du platane est utilisé pour détruire le nuisible. Actif de mai à septembre, son développement est important et s’attaque tant aux œufs qu’aux larves et aux tigres adultes.

 

 

Le frelon asiatique

 

Pourquoi faut-il détruire les nids de frelons asiatiques ?

• Les frelons asiatiques sont de grands prédateurs pour les abeilles, la pollinisation et la biodiversité.

• Ils peuvent détruire un rucher.

 

Quand faut-il détruire les nids ?

• Entre la création du nid au printemps et la fin de l’automne.

En hiver, les frelons sont morts, les nids sont vides.

Il ne sert à rien de les détruire, ils ne sont pas recolonisés l’année suivante.

 

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

• Il est noir avec une large bande orange sur l’abdomen, tête orange vue de face, pattes jaunes aux extrémités.

• Il mesure entre 17 et 32 mm.

 

 

Signaler un logement dégradé

 

En France, près de 500 000 logements sont considérés comme indignes. Les personnes qui vivent dans ces logements n’osent souvent pas se plaindre par peur de ne plus avoir de logement du tout, par peur d’un marchand de sommeil menaçant ou par incapacité de savoir vers quel organisme ou service se diriger. Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale qui a été adopté le 21 janvier 2013 lors du Comité Interministériel de Lutte contre les Exclusions comporte un important volet logement. La loi ALUR, promulguée le 24 mars 2014, comporte dans son titre II des mesures pour « lutter contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées ».

Parallèlement à ces moyens coercitifs, l’Agence Nationale de l’habitat (Anah) attribue, sous conditions, des subventions, souvent complétées par les collectivités locales, pour inciter les propriétaires bailleurs de bonne foi à faire des travaux pour réhabiliter leurs logements dégradés. Vous habitez un logement dégradé et vous avez, au préalable, saisi et informé le propriétaire et/ou le gestionnaire du logement mais aucune suite n’a été donnée à votre plainte :

 

Téléchargez et renseignez précisément la fiche signalement

Ces fiches sont à renvoyer à :  

– par courriel : ddtm-pdlhi@alpes-maritimes.gouv.fr

– par fax : 04 93 72 73 79,

– par courrier : Services de l’État dans les Alpes-Maritimes Direction départementale des Territoires et de la Mer / Service Habitat Logement PDLHI CADAM 147 boulevard du Mercantour 06286 Nice cedex 3  

 

À la réception de la fiche, le pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne orientera votre signalement vers les interlocuteurs compétents.

L’agence départementale d’information sur le logement (ADIL 06) est à votre disposition et vous offre un conseil complet, neutre et gratuit sur toutes les questions juridiques, financières et fiscales concernant votre logement :

 

ADIL DES ALPES-MARITIMES

5 Rue du Congrès

Tel : 04 93 98 77 57

Fax : 04 92 09 19 22

Permanence téléphonique du mardi au vendredi de 9H à 12H.

http://www.adil06.org



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, permettant, par exemple, de réaliser nos statistiques de visites du site. Infos

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close